Prévention des risques liés à l’activité physique pour les secteurs Industrie Bâtiment Commerce (PRAP IBC)
Prévention des risques liés à l’activité physique

down
Durée
La formation PRAP consiste en :
- 4 modules théoriques et pratiques de 3h30 chacun soit un total de 14 heures réparties en 4 demi-journées de 3h30.
- plusieurs modules optionnels, théoriques ou pratiques, de 3h30 chacun.
Remarque : Groupe de 6 personnes minimum.


Intervenant
Les intervenants de SSA sont certifiés par le réseau Assurance maladie risques professionnels et l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents et des maladies professionnelles) en tant que formateur PRAP (IBC).
SSA est habilité sous le numéro 27/2011/PRAPIBC-1/23 par l'INRS.

Dates et horaires
Les dates et les horaires de la formation sont établis en fonction des disponibilités du client et à convenir au préalable avec SSA.

Lieu de la formation
La formation peut se dérouler dans la salle de réunion de l’entreprise cliente de SSA et le cas échéant, sur un espace adapté aux formations spécifiques mis à disposition par l’entreprise cliente, ou si vous n’en disposez pas, chez SSA INGENIERIE CONSEIL FORMATION à la Possession ou dans une salle mise à disposition par nos soins à proximité de votre entreprise.

Moyens techniques et pédagogiques
La formation sera dispensée en utilisant comme support :
• des documents vidéo-projetés sur support Powerpoint couleur. Ces derniers sont élaborés de manière à permettre aux participants une meilleure assimilation des connaissances, à savoir les informations théoriques sont illustrées aux moyens de photos et de vidéos. Des études de cas viennent compléter la formation théorique, la rendant ainsi plus attrayante.
• des films pédagogiques (films de l’INRS et AGE, et, au besoin, le film réalisé dans les différents services de l’entreprise – voir *) :
- Napo dans … allégez la charge !
- Les TMS : facteurs de troubles
- Le travail sur ordinateur, ergonomie et sécurité
- Vidéos des techniques gestuelles (les principes et techniques appliquées au quotidien)
- Vidéos illustratives des différents Troubles Musculo Squelettiques du membre supérieur
• un mannequin permettant la visualisation des efforts subis par les disques intervertébraux (hernie discale, névralgie, etc.)
• le matériel nécessaire (et adapté aux postes de travail) aux exercices de lever-porter de charge : ex : caisses avec ou sans poignées, seaux, poutre, etc.

*A la demande du client, diverses vidéos des postes de travail pourront être projetées au personnel afin de constituer des études de cas qui lui sont propres (Uniquement pour la formation PRAP).

A la fin de la formation, il est remis à chaque stagiaire :
- 1 manuel stagiaire regroupant l’ensemble des documents vidéo projetés
- 1 livret pratique intitulé « Prévention des Risques liés à l’Activité Physique »
- Une attestation individuelle attestant de la formation « Prévention des Risques liés à l’Activité Physique »
- Un certificat d’Acteur de Prévention des Risques liés à l’Activité Physique (pour tout stagiaire qui a participé activement à l’ensemble de la formation et a fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du ou des formateur(s)).

Par ailleurs, une attestation collective de formation « Prévention des Risques liés à l’Activité Physique » sera transmise à l’entreprise (à son représentant ou à l’organisateur de la formation).

Il est demandé à chaque participant :
• de se vêtir de façon conforme pour les exercices de simulation et de manipulation de charges (caisses, bouteilles de gaz,…) qui seront effectués:
- pantalon
- chaussures de sécurité (ou chaussures fermées si pas de chaussures de sécurité)
• de s’équiper de gants de protection pour la manutention (s’il n’est pas prévu que le participant ait ce type d’EPI dans ses activités, des gants seront mis à disposition par le formateur)
• de se munir du matériel nécessaire à la prise de notes

Restauration
SSA peut organiser la restauration du stagiaire ou du groupe de stagiaires participant à la formation, sur option à valider dans le document joint. La prise en charge des frais de repas pèse sur le client et s’effectue aux frais réels. SSA informera préalablement les stagiaires de limiter les frais de repas à 18€, tout dépassement restant à leur charge personnelle, sauf accord contraire entre l’entreprise cliente et ses salariés.

Autres informations
A. EVALUATION DES ACTEURS PRAP
Un certificat d’Acteur de Prévention des Risques liés à l’Activité Physique sera délivré au candidat qui à participé activement à l’ensemble de la formation et a fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du ou des formateur(s).
En vue de l’obtention du certificat PRAP, des épreuves certificatives sont proposées de façon à permettre une évaluation distincte de chaque compétence. Elles sont regroupées en situations d’évaluation qui correspondent au plus proche à des situations réelles de travail.
Par ailleurs, à la fin de la formation, des questionnaires, à choix multiples ou non, sont dispensés aux participants et permettront ainsi :
- D’évaluer leur niveau de connaissances et d’acquisition suite à la formation
- De s’assurer que les sujets abordés lors de la formation ont bien été compris par les participants
Et au besoin, de revenir sur certains points pour lesquels subsistent des questions
Les résultats de l’évaluation seront indiqués sur chacune des attestations individuelles de formations remises aux participants.

Un procès-verbal de la formation est ensuite dressé et envoyé par le formateur à l’INRS (une photocopie du PV vous est remise) qui valide ensuite le diplôme individuel de chaque stagiaire.

B. RECYCLAGE DES ACTEURS PRAP
Le recyclage a pour but de maintenir les compétences de l’acteur PRAP, définies dans le référentiel de formation, à un niveau au moins équivalent voire supérieur à celui de sa formation initiale.
Ainsi, la validation du certificat PRAP est fixée à deux ans, et la prolongation de celle-ci est conditionnée par le suivi d’un recyclage d’une journée (7h) tous les 24 mois.
down
La formation-action PRAP a pour objectifs de permettre au salarié de devenir acteur de la prévention de l’entreprise et par là même, d’être acteur de sa propre prévention. Ainsi, le salarié formé, porteur d’une nouvelle culture prévention au service de l’entreprise, sera capable de :

1. Connaître les risques de son métier afin de repérer :
- les situations, dans son travail susceptibles, soit de nuire à sa santé, soit d’entrainer des efforts inutiles ou excessifs.
- l’importance des risques d’accidents et de maladies professionnelles liés à la manipulation, au transport manuel, aux gestes répétitifs et aux postures de travail

2. Observer et analyser sa situation de travail et identifier les différentes atteintes à la santé, en s’appuyant sur la connaissance du fonctionnement du corps humain.

3. Participer à la maîtrise du risque en :
- proposant à son encadrement de proximité toute idée d’améliorations en s’appuyant sur les principes d’aménagement des postes de travail.
- économisant les efforts, par l’organisation et la simplification de manutentions répétitives et par l’utilisation de techniques gestuelles appropriées pour les manutentions occasionnelles.
down
Cette formation-action est destinée au personnel désigné par le(s) responsable(s) de l'entreprise et exerçant une activité physique : activité dynamique (exemple : la manutention manuelle) et/ou activité statique (exemple : le travail sur écran) pour être acteurs PRAP.
down
MODULE 1 optionnel : les rôles dans la mise en œuvre de la démarche
MODULE 2 optionnel : DIAGNOSTIC PHOTOGRAPHIQUE OU VIDEO
MODULE 3 : LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L’ACTIVITE PHYSIQUE ET SES ENJEUX
MODULE 4 : LE FONCTIONNEMENT DU CORPS HUMAIN ET SES LIMITES
MODULE 5 : DETECTER LES RISQUES LIES A L’ACTIVITE PHYSIQUE
MODULE 6 : PREVENIR LES RISQUES - REFLEXION SUR DES SOLUTIONS D’AMELIORATIONS
MODULE 7 optionnel : L’ETUDE DE POSTE
MODULES 8, 9, 10 optionnels


MODULE 1 optionnel : les rôles dans la mise en œuvre de la démarche (3h30)


La prévention des risques liés à l’activité physique est une démarche collective centrée sur l’amélioration des conditions de travail. Elle impose une action concertée de l’ensemble des partenaires de l’entreprise, des instances représentatives du personnel si elles existent et des services de santé au travail. L’information et de mobilisation des salariés et de l’ensemble des niveaux hiérarchiques de l’entreprise ou établissement est un point essentiel à la réussite de l’action de prévention. Ainsi, avant le début de la formation, nous vous proposons former brièvement le(s) chef(s) d’établissement(s) et leurs référents sur leur rôle dans la mise en œuvre de la démarche d’évaluation des risques, notamment par rapport à l’organisation qui sera établie au cours (puis à la suite) de cette formation.

Programme :
- Objectifs de la formation, enjeux de la prévention
- Les acteurs de la démarche,
- L’organisation de la formation : présentation des principaux thèmes évoqués,
- Réflexion sur la suite des actions à mener : rôles de chacun

MODULE 2 optionnel : DIAGNOSTIC PHOTOGRAPHIQUE OU VIDEO (3h30)


Afin de s’assurer que les enseignements dispensés lors de la formation seront bien adaptés à l’entreprise, nous vous proposons d’effectuer quelques semaines avant le début du premier module de formation, une prise de vues vidéo ou photographiques d’une durée de 3h30 au cours de laquelle seront relevés par ce moyen des exemples concrets de situations de travail. Ainsi, le formateur sera en mesure de pouvoir apporter les recommandations pratiques en réponse aux questions auxquelles le personnel stagiaire est confronté à son poste de travail.

Ces clichés photographiques et/ou vidéos illustreront ensuite de manière concrète la formation théorique en étant inclus dans le support pédagogique Powerpoint.

Enfin, ce diagnostic (vidéo ou photographique) constitue un des outils nécessaire au formateur pour l’ajustement des objectifs pédagogiques et des techniques pédagogiques à utiliser lors de la formation théorique et pratique.
Pour ces raisons, ce module 1 ne possède que très partiellement un caractère optionnel.


MODULE 3 : LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L’ACTIVITE PHYSIQUE ET SES ENJEUX (3h30)


SEQUENCE 1 :

I – PRENDRE CONSCIENCE DES RISQUES D’ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DE MALADIES PROFESSIONNELLES SUR SON POSTE
- Qu’est que la prévention : danger, risque, processus d’apparition du dommage…
- Définitions et statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles
II – INTEGRER LES ENJEUX DE LA PREVENTION DES RISQUES
- Encadrement juridique
- Enjeux humains et enjeux financiers (coût des accidents du travail et des maladies professionnelles)

SEQUENCE 2 :

III – COMPRENDRE SA SITUATION DE TRAVAIL
- Pourquoi prévenir les risques liés à l’activité physique ?
- Caractériser l’activité physique dans la situation de travail

MODULE 4 : LE FONCTIONNEMENT DU CORPS HUMAIN ET SES LIMITES (3H30)


SEQUENCE 3 :

IV – NOTIONS D’ANATOMIE, DE PHYSIOLOGIE ET DE PATHOLOGIE
- La mécanique humaine
- Le squelette et les articulations
- Les zones de mobilité articulaire
- Les muscles et leur activité
- Les Troubles Musculo Squelettiques (TMS)

MODULE 5 : DETECTER LES RISQUES LIES A L’ACTIVITE PHYSIQUE (3H30)


SEQUENCE 4 :

V – IDENTIFICATION DES SITUATIONS DE TRAVAIL POTENTIELLEMENT DANGEREUSES
- L’activité et la fatigue
- Les déterminants de l’activité physique

MODULE 6 : PREVENIR LES RISQUES - REFLEXION SUR DES SOLUTIONS D’AMELIORATIONS (3H30)


SEQUENCE 5 :

VI – LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L’ACTIVITE PHYSIQUE
- Les principes généraux de prévention
- Notion d’ergonomie : principes de base d’aménagement des postes de travail

SEQUENCE 6 :

VII – LES PRINCIPES DE SECURITE PHYSIQUE ET D’ECONOMIE D’EFFORT
- Techniques gestuelles et pratique des gestes par les candidats, en tenant compte des principes de base de sécurité physique et d’économie d’effort
- Adaptation des principes de base au poste de travail


MODULE 7 optionnel : L’ETUDE DE POSTE (3h30/poste)


L'étude ergonomique du poste de travail est réalisée sur une période représentative de l'activité la plus fréquemment rencontrée, les stagiaires étant à leur poste dans les conditions habituelles de travail et associés de manière active à l'analyse d'activité.
L'étude ergonomique est basée sur l'observation de l'activité du stagiaire dans les différentes tâches qu'il accomplit. Elle est complétée par le travail effectué en formation à savoir sa propre analyse de situation de travail (travail prescrit, travail réel, organisation du travail, relations de travail).
Un rapport est rédigé présentant le bilan de la situation existante, les préconisations réglementaires en la matière et les conseils proposés sur les possibilités d'améliorations des conditions de travail (aménagement technique et/ou organisationnel).


MODULES 8, 9, 10 optionnels (3H30 chacun)


Afin de s’assurer que les enseignements dispensés lors de la formation ont bien été retenus et mis en application, que les actions de mises en place conséquemment à la formation permettent une maitrise efficace des risques, afin aussi de pouvoir apporter les ultimes recommandations pratiques en réponse aux questions auxquelles le personnel stagiaire sera confronté aux postes de travail subséquemment à la formation, nous vous proposons d’effectuer quelques semaines après la fin du module 6 ou 7, un ou plusieurs suivi-évaluations d’une durée de 3h30 chacun dans votre établissement.

down
Consultez la réglementation générale en matière de prévention des risques professionnels.

La sécurité et la santé des personnes au travail relève d’une réglementation définie dans son cadre le plus général par l’article L4121-1 :

« L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
Ces mesures comprennent :
1° Des actions de prévention des risques professionnels ;
2° Des actions d'information et de formation ;
3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés.
L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes. »

Et (article L4141-2 du Code du Travail) : « (…) Cette formation est répétée périodiquement dans des conditions déterminées par voie réglementaire ou par convention ou accord collectif de travail. »

Un mauvais positionnement, des mouvements répétés, une mauvaise implantation des postes de travail, une utilisation inadéquate des différents éléments nécessaires à l'activité peuvent avoir une répercussion sur l'ensemble du corps en termes d'inconfort, de fatigue générale, de tension musculaire, de sur-sollicitations articulaires, de troubles dorsolombaires...
Ces atteintes de l’appareil locomoteur liées à des activités physiques au travail, représenteraient à elles seules :
• Plus d’un tiers des accidents de travail.
• Plus de 80% des maladies professionnels

La Prévention des risques liés à l’activité physique (PRAP), s’impose et doit permettre de dégager des pistes d’amélioration dans les domaines organisationnels, techniques et humains, aux situations de travail établies (ou à venir), nécessitant des manutentions manuelles, des déplacements avec ou sans port de charge, des gestes répétitifs, des postures contraignantes, des efforts importants.

Jusqu’à présent, la formation des travailleurs aux manutentions manuelles consistait à les former aux techniques de lever porter (Gestes et Postures). Cependant celle-ci trouve ses limites car former aux « gestes et postures » de sécurité ne peuvent être adoptés dans de nombreuses situations de travail.

L’intitulé « Prévention des risques liés à l’activité physique » est une démarche complète qui affirme « le personnel, ou futur personnel, est le premier acteur de prévention de l’entreprise ».
Cette évolution couvre à la fois les exigences du décret n°92-958 relatif à la manutention manuelle de charges comportant des risques dorso lombaires, mais celles du décret n°91-451 relatif à la prévention des risques liés au travail devant des équipements comportant des écrans de visualisation.